Rejet de l’offre pour incomplétude du BPU et du DQE

Dès lors que ni le bordereau des prix unitaires (BPU) ni le détail quantitatif estimatif (DQE) ne comportaient explicitement les éléments chiffrés permettant, en fonction de la solution proposée et des quantités nécessaires, de valoriser utilement les différents types de licence utilisés par le candidat, l'acheteur a pu à bon droit rejeter l'offre de la requérante pour irrégularité. TA La Réunion, 06/03/2024, n°2400167...

Ce contenu est uniquement réservé aux membres Basic , Prémium, Suprême, et VIP annuel Pro .
Se connecter S’abonner

A lire également