Obligation de communiquer la valeur estimée du contrat de concession dans l’avis de concession exclusivement pour les concessions dépassant les seuils

Si les dispositions du Code de la commande publique imposent à l'autorité concédante d'estimer, préalablement au lancement de la procédure de passation, la valeur estimée du contrat de concession, elle ne l'obligent à communiquer cette information, dans l'avis de concession, que pour les contrats dont la valeur estimée est supérieure au seuil européen, d'un montant de 5 448 000 euros hors taxes à la...

Ce contenu est uniquement réservé aux membres Basic , Prémium, Suprême, et VIP annuel Pro .
Se connecter S’abonner

A lire également