Indemnisation du titulaire pour arrêt fautif du chantier imputable au maître d’ouvrage

L’arrêt de l’exécution des prestations d’un marché public de travaux imputable exclusivement à une faute commise par le maître d’ouvrage est constitutif d’une faute de nature à lui ouvrir, au bénéfice du titulaire, un droit à réparation du préjudice subi. “La SMAC soutient qu'elle peut prétendre à une indemnité de 435 799 euros HT à la suite de l'arrêt du chantier décidé par la...

Ce contenu est uniquement réservé aux membres Basic , Prémium, Suprême, et VIP annuel Pro .
Se connecter S’abonner

A lire également