Les éléments d’appréciation des candidatures ne peuvent se substituer aux critères de sélection

L'acheteur qui remplace les critères, sous-critères et leurs pondérations prévus dans le règlement de consultation par des documents ou des éléments figurant dans les dossiers de candidature méconnaît ses obligations de publicité et de mise en concurrence.  Dans une telle situation, l'acheteur se doit de rejeter ou de régulariser toute candidature irrégulière, sans pouvoir l'analyser en se fondant sur des éléments ou des documents...

Ce contenu est uniquement réservé aux membres Suprême et VIP annuel Pro .
Se connecter S’abonner

A lire également