Une mise en demeure peut-elle valoir décompte général signé

Faute d'avoir reçu un décompte général dans les délais requis, la requérante était donc en droit d'adresser à la maîtrise d'ouvrage, avec copie à la maîtrise d'œuvre, son propre projet de décompte général signé, en application des stipulations de l'article 13.4.4 du CCAG-Travaux, susceptible de faire naître un décompte général et définitif tacite en cas d'inertie du pouvoir adjudicateur passé un délai de dix...

Ce contenu est uniquement réservé aux membres Prémium, Suprême, et VIP annuel Pro .
Se connecter S’abonner

A lire également